Réponses d'experts

Résiliation de bail colocation

La résiliation du bail de colocation peut être donnée à tout moment par les locataires, mais uniquement à la fin du bail pour le bailleur.

Résiliation de bail colocation : par le(s) colocataire(s)

Si l'un des colocataires souhaite partir, il doit donner congé au bailleur, mais cela n'entraîne pas la résiliation du bail de colocation, à moins que tous les colocataires ne partent et envoient leurs congés respectifs. Lorsque le colocataire partant a donné son congé, un avenant au bail de colocation est fait lors de son remplacement par un nouveau colocataire.

Le colocataire peut donner congé en vue de l'avenant ou de la résiliation du bail de colocation lorsqu'il le désire. Pour cela, il lui suffit d'envoyer une lettre recommandée avec un accusé de réception.

Le préavis, pour cette résiliation de bail colocation, est de 3 mois :

  • Ce préavis est réduit à un mois pour un meublé, lors d'une embauche, d'une perte d'emploi, d'une mutation, etc.
  • Seul le colocataire qui peut justifier de ces situations bénéficie du préavis raccourci.
  • Les colocataires doivent payer le loyer et les charges pendant toute la durée du préavis, même s'ils ont quitté le logement.

La résiliation du bail par un colocataire met fin à son éventuelle solidarité pour le paiement des loyers et charges ainsi que celle de sa caution.

Résiliation de bail colocation : par le propriétaire

Lorsque le propriétaire est celui qui donne la résiliation du bail colocation, il doit notifier ce congé à tous les colocataires.

Le bailleur a la possibilité de donner la résiliation du bail seulement pour trois motifs, et à l'échéance du bail :

  • vente du logement ;
  • reprise d'habitation pour lui, son conjoint, son concubin, ses ascendants ou ses descendants (ceux de son conjoint) ;
  • comportement fautif de la part du locataire (retard de loyer, troubles, nuisances d'un animal, transformation en local professionnel, etc.).

Si cette résiliation vient du propriétaire, les colocataires ne doivent payer que les loyers pour la durée d'occupation du logement.

La procédure de résiliation du bail de colocation

En tant que propriétaire, afin de donner votre résiliation de bail de colocation, voici la marche à suivre :

  • Envoyez une lettre recommandée avec accusé de réception au domicile des locataires.
  • Notifiez ce congé au moins 6 mois avant la date de fin du bail, sinon celui-ci sera reconduit pour 3 ou 6 ans.
  • Il faut une lettre par colocataire.

En cas de litige pour la résiliation d'un bail, c'est le tribunal d'instance du lieu où est situé le logement qui est compétent.

Pour en savoir plus : bail colocation


Des experts vous répondent

Simple et gratuit !

Sans démarchage commercial

Déjà plus de 100 000 questions répondues

Poser une question
Jean Claude RANCUREL

Entreprise Artisanale d'installation de chauffage et de plomberie | Sarl RANCUREL / ARNAUD

Expert

Jean DESROCHES

Plomberie Chauffage toutes énergies | Grand Lyon | ELYOTHERM

Expert

Léa R.

Etudiante en Master Droit

Expert

Rejoindre notre réseau d'experts Plus d'experts


Sur le même sujet

Soirées festives en colocation : risque de rupture de bail ?

Les colocations étudiantes sont propices aux soirées festives. Attention toutefois à éviter les débordements si vous ne voulez pas perdre votre logement. Pour en savoir plus : Litige colocation Votre bail comporte une clause résolutoire. Le propriétaire p [...]

6 choses à savoir sur la sous-location

Vous hébergez un ami qui a une mission courte près de chez vous ? Vous avez rencontré l'âme sœur et souhaitez passer le cap en vous installant ensemble ? Songez à la sous-location ! Prenez garde toutefois car elle ne peut pas s'envisager dans n'importe qu [...]


Newsletter

Chaque semaine des astuces et des actus dans votre boîte aux lettres !
Inscrivez-vous maintenant :

Surveillez votre boite mail, vous allez bientôt recevoir notre newsletter !
Vous êtes déjà inscrit à notre newsletter.